UV Historique

Aller en bas

UV Historique

Message par Benoit le Mer 13 Juin 2012 - 10:36

L’art souple…

L'histoire du ju-jitsu, art martial élaboré au Japon à l'époque féodale, est relativement difficile à
retracer. En effet, outre son ancienneté, les nombreuses écoles (RYU) avaient pour tradition de
conserver précieusement leurs secrets techniques.

Le ju-jitsu ou " art de la souplesse ", est de ce fait l'héritier d'un code moral chevaleresque très strict,
ainsi que de techniques de combat éprouvées. Synthétisant en une même technique l'ensemble des
coups (atémi waza), des projections (nage waza) et des contrôles (katame waza), il permet de maîtriser
tous les aspects du combat en corps à corps.

S'inspirant de deux grandes écoles japonaises, KITO-RYU-JU-JITSU et YOSHIN-RYU-JU-JITSU,
respectivement " école de la chute et de l'élévation " et " école du cœur de saule ", le maître JIGORO
KANO réactualise ces techniques et fonde, en 1882, sa propre méthode de ju-jitsu qu'il baptise judo.

C'est sous son impulsion que cet art, respectant à la fois l'aspect martial et la philosophie ancestrale,
connaît un développement important.

Dans son enseignement, la self-défense reste un élément majeur : outre les projections, les
strangulations et les clefs, les judokas pratiquent également les atémis, techniques de coups portés aux
points vitaux avec les pieds, les poings, les coudes, les genoux et la tête.

Le maître JIGORO KANO a ainsi soustrait à l'oubli l'un des plus anciens arts martiaux d'Orient déjà
menacé par la prolifération des armes à feu.

En France, le ju-jitsu connaît un développement chaotique. En 1906, l'ouverture d'une école de ju-jitsu
aux Champs-Elysées par RE-NIE (Guy de Montgrillard) répond à l'attente de tout un public "fasciné"
par cette mystérieuse discipline venue d'Orient. Il donne ainsi au ju-jitsu une popularité exceptionnelle
mais éphémère. En effet, après avoir relevé avec succès bon nombre de défis, il est vaincu par un
lutteur russe de plus de 100 kilos. Le ju-jitsu ne bénéficiant alors que d'une popularité attachée à la
personne de RE-NIE sombre dans l'oubli.

D'autres tentatives ne rencontrèrent que peu de succès, jusqu'à l'arrivée d'un expert japonais, Maître
KAWAISHI, qui donne au ju-jitsu et au judo un essor nouveau en inventant notamment les ceintures de
couleur, et en créant une méthode s'adaptant parfaitement à notre esprit. Le ju-jitsu amorce alors son
développement en France.

Cependant, l'essor du judo de compétition fera perdre à cet art martial son caractère de self-défense :
les techniques d'atémi disparaissent pratiquement de l'enseignement, tandis que se développe
parallèlement le karaté. Très vite, le judo sportif prend le pas sur l'art martial et le ju-jitsu est à
nouveau délaissé. Depuis une vingtaine d'années, le ju-jitsu retrouve pourtant en France ses lettres de
noblesse.

C'est en 1970 que, sous l'impulsion de Bernard PARISET, la Fédération Française de Judo et
Disciplines Associées (FFJDA) décide de revenir aux sources des arts martiaux en mettant au point
une méthode de self-défense regroupant l'ensemble des techniques de projections, de strangulations, de

Depuis lors, cette méthode de combat, sans doute l'une des plus complètes, ne cesse de se développer
en complément du judo. Il s'agit là du véritable renouveau du ju-jitsu en France.

1982 voit la naissance de la fédération européenne de JU-JITSU.

En 1995, Eric PARISET, regrettant l'absence de structures propres au Ju-Jitsu, démissionne de la
FFJDA.

Sur son initiative, l'école d'Atémi Ju-Jitsu (EAJJ) voit le jour en 2003.

ATEMI JU JITSU :

Au début des années 1970, trois arts martiaux japonais se partageaient le paysage français en matière
de disciplines de combat orientales. À cette époque, le judo, le karaté et l’aïkido étaient pratiquement
les seules disciplines pratiquées dans les dojos. De fait, le choix du néophyte n’en était que plus
simple. Chacun de ces trois arts développaient des "philosophies" différentes. Le judo prenant
rapidement un virage très sportif, l’aïkido restant assez confidentiel en favorisant – au début tout du
moins – un épanouissement plutôt interne, le karaté se présentait alors, comme l’unique alternative
en matière de méthode de self-défense. Or plusieurs experts, et non des moindres, de la fédération de
judo firent le constat que le JuJitsu (père du judo) n’était plus enseigné dans les dojos. Il leur semblait
que, d’une certaine façon, un "hold-up" avait été commis et que ce qui était recherché par beaucoup
de pratiquants, à savoir une méthode de self-défense, se trouvait à l’évidence dans la "maison mère".
Simplement l’ancien JuJitsu ne bénéficiait pas d’une image très dynamique, et il fut donc décidé de
remodeler cet art séculaire et, pour marquer les esprits, de lui donner une autre appellation. C’est ainsi
que fut accolé au mot JuJitsu le mot ATÉMI. À la fois pour souligner la "restauration du trésor des
samouraïs" et pour démontrer la remise en valeur d’une composante indissociable et incontournable :
l’atémi-waza (le travail des coups).

Une progression par ceintures (calquées sur celle du judo, dans le souci d’être facilement assimilable
par les professeurs) a été mise au point. Ce travail commença rapidement à porter ses fruits, et bon
nombre de pratiquants de tous âges se sont retrouvés sur les tatamis autour d’une méthode simple,
efficace et surtout praticable par toutes et tous. Malheureusement, au lieu de voir en cette forme de
travail un complément à la pratique sportive du judo, certains l’ont considéré comme une concurrence.
La fédération de judo préféra alors prendre d’autres options en matière de JuJitsu, favorisant un
développement ultra-sportif ainsi qu’une étude sur des postures anciennes de karaté, que même cette
discipline n’utilise pas dans le combat. De plus, ces postures ne sont pas "conciliables" avec les
positions nécessaires à la bonne réalisation des projections et des liaisons qui sont le ciment du JuJitsu.
De ce fait, certaines personnes (dont Eric Pariset) ont pris la décision de faire perdurer, dans l’esprit du
JuJitsu historique, une forme de travail qui a toutes les raisons d’être. Aussi, c’est tout naturellement
qu’elles se sont regroupées au sein d’une association dénommée École Atémi Ju-Jitsu (EAJJ). Cette
association rassemble des clubs de toute la France qui se reconnaissent dans notre JuJitsu traditionnel.
Elle est notre "regroupement national".

L’association avance, elle organise ses activités, ses passages de grades, prend des contacts au plan
européen (IMAF Europe) et essaie malgré tout, petit à petit, de fédérer en son sein les professeurs et
les pratiquants qui souhaitent faire bouger les choses dans notre pays, le seul au monde à ne pas avoir
de regroupement indépendant pour le ju-jitsu.

Commission Technique de l’EAJJ :
Directeur technique : Eric Pariset,

Membres : Olivier Beyrand, Robert Denis, Sébastien Mathieu, Jean-Michel Mauvillain,
Stéphane Picco, Christian Rassouw.


L’EAJJ rejoint la FEKAMT en 2011 afin d’y représenter la branche « Atémi Ju-Jitsu ».


Dernière édition par Benoit le Mer 13 Juin 2012 - 15:31, édité 1 fois
avatar
Benoit
Admin

Messages : 245
Age : 34
Localisation : Nantes

Voir le profil de l'utilisateur http://jujitsu-nantes-ajn.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: UV Historique

Message par Greg le Mer 13 Juin 2012 - 12:56

Very Happy Y a juste une petite erreur, c'est Maître Kawaishi (Mikinosuke) et pas Kawashi

avatar
Greg
Guerrier accompli

Messages : 45
Age : 41
Localisation : Nantes

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: UV Historique

Message par Benoit le Mer 13 Juin 2012 - 15:11

T'as bien bossé Greg ! Je corrige de suite Wink
avatar
Benoit
Admin

Messages : 245
Age : 34
Localisation : Nantes

Voir le profil de l'utilisateur http://jujitsu-nantes-ajn.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: UV Historique

Message par langlois le Mer 13 Juin 2012 - 20:02

et ben,j'aurais appris des choses!!merci mon ptit benoit Smile
avatar
langlois
Guerrier accompli

Messages : 60
Age : 44

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: UV Historique

Message par Benoit le Jeu 14 Juin 2012 - 8:46

Le texte n'est pas de moi ! je ne fais que retranscrire les infos de la commission technique!
avatar
Benoit
Admin

Messages : 245
Age : 34
Localisation : Nantes

Voir le profil de l'utilisateur http://jujitsu-nantes-ajn.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: UV Historique

Message par August-1 le Ven 23 Nov 2012 - 8:56

Textes très instructifs ! Intéressant de voir le lien avec le judo et le karaté.
avatar
August-1
Jeune gradé

Messages : 19

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: UV Historique

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum